• les crépidules: plage de Saint Vaast la Hougue

    les crépidules: plage de Saint Vaast la Hougue  Weekend à la découverte du Cotentin

    Lors d'une découverte du Cotentin, arrêt à Saint Vaast la Hougue

      Après une petite promenade au pied des fortifications Vauban, quelques pas sur la plage.

     

     Toute une partie de la plage est couverte par des coquillages.

    J'avais déjà remarqué ces coquilles à la Rochelle et en Bretagne. Je les avais alors identifiées comme étant des coquilles de crépidules

    Ce coquillage a donc envahi la côte. Je découvre qu'il a été aussi surnommé le "coquillage du D-Day" ou "berlingot de mer". Ce mollusque gastéropode est originaire de la façade atlantique de l'Amérique du Nord et est devenu invasif en Europe. Il se nourrit en filtrant le plancton de l'eau et rentre en concurrence avec les huîtres et les moules. N'ayant pas de prédateur il a colonisé la côte.

    Une émission sur le sujet:

    Ce coquillage aurait été introduit lors du débarquement par les navires américains, d'autres versions sur 

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Crepidula_fornicata#Exp.C3.A9rience_de_la_Bretagne

    Il semble que ce mollusque ait des propriétés gustatives intéressantes.

    http://www.lacrepidule.com/

    Maintenant, je suis à peu près au point sur les crépidules...

    Mais sur la plage j'ai été intriguée par certains galets.

    Ils sont  gris-blanc, ovales, très durs et la cassure révèle un intérieur très sombre. J'ai fait quelques recherches sur Internet, mais je n'ai rien trouvé sur le sujet.

    Si quelqu'un peut me renseigner...

     


  • Commentaires

    1
    Béatrice
    Dimanche 21 Août 2016 à 15:16

    J'ai dégusté ces délicieuses crépidules au Restaurant du Château de Creissels (Millau), que l'on nous a servies en Entrée, elles ont la consistance et l'aspect de Coquilles St-Jacques, un goût très délicat!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :